Pas de surprise au premier trimestre 2013

Publié le

Une étude produite par

Le tableau de bord conjoncturel de ce premier trimestre 2013 n’apporte pas de surprise et s’inscrit dans les tendances nationales et régionales qui avaient été annoncées. Entre récession et reprise, l’économie tourangelle est en stagnation. Les indicateurs de l’activité des entreprises ne montrent pas de signes réels d’amélioration même si quelques frémissements sont observés. C’est le cas du chômage partiel qui reste cependant élevé, du recours à l’intérim encore trop modéré ou bien de la demande extérieure qui soutient les exportations. Par contre, influencé par la morosité ambiante, par crainte pour l’emploi et l’avenir, le moral des ménages est faible et les dépenses s’en ressentent. L’épargne ralentit et les marchés automobile et immobilier se dégradent encore. La diminution du recours au crédit ne présage d’ailleurs pas d’embellie prochaine. La fréquentation touristique souffre de la crise et des conditions météorologiques de ce début d’année. L’emploi reste affecté par cette situation de sous-activité et devrait le rester au moins sur la 1ère partie de l’année 2013. Si les perspectives restent peu favorables pour le trimestre prochain, tous les indicateurs et les avis d’experts convergent pour valider le scénario d’une amélioration au second semestre 2013, prélude à une reprise plus durable en 2014. Plus résiliente que d’autres, l’économie Tourangelle devrait percevoir ces effets plus rapidement.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème