L’incertitude et la prudence marquent ce début d’année 2013

Publié le

Une étude produite par

L’année 2013 débute dans un environnement général peu favorable hérité de la lente dégradation de l’économie constatée tout au long de l’année dernière. Les indicateurs de décembre 2012 et de janvier 2013 confirment un ralentissement généralisé de l’économie tourangelle dont les effets se ressentent dans les constats et dans les perspectives des prochains mois. Le manque de visibilité mine la confiance des entreprises et des ménages. Les répercussions sont sensibles sur les investissements, la consommation et l’emploi. Les consommateurs adoptent des comportements de prudence. Ils épargnent et n’empruntent plus pour les achats superflus. La demande pour les prêts immobiliers est en baisse. Les dépenses se concentrent maintenant sur l’indispensable ou les opportunités. Les carnets de commandes de l’industrie souffrent du manque de demande intérieure et extérieure. Le secteur du BTP se maintient mais avec des perspectives plus dures. L’activité touristique s’achève sur un bon mois de décembre qui clos une année pourtant en recul. Le repli tourangeau reste en ce début d’année, comme en fin d’année dernière, strictement conjoncturel. Comme partout en France, le niveau du chômage est à un niveau très élevé sans espoir d’amélioration prochaine.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème