Un début de printemps bien morne, conforme aux prévisions

Publié le

Une étude produite par

Les derniers indicateurs disponibles, en mars et en avril reflètent la baisse d’activité des entreprises en fin d’hiver et au début du printemps, notamment dans les secteurs de la production industrielle et artisanale. Face aux incertitudes de la période, les décisions sont prudentes dans l’attente d’une amélioration attendue sur les marchés extérieurs. Côté dépenses des ménages, la tendance générale reste à la modération et à la prudence, en consommation courante comme en investissement. Le marché automobile, l’immobilier et le secteur de la construction neuve enregistrent des résultats préoccupants. Seule note positive à ce tableau atone, les données des quatre premiers mois annoncent une bonne fréquentation touristique qui devrait s’améliorer encore avec les ponts de mai. L’emploi, dans ce contexte, reste mal orienté malgré les premiers signes d’accalmie liés au début des embauches saisonnières.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème