Une reprise confirmée et régulière dans un environnement encore incertain

Publié le

Une étude produite par

Les indicateurs du 3e trimestre et les chiffres connus d’octobre ont confirmé le rebond d’activité dans les entreprises, avec comme marqueur de très court terme, la hausse de l’intérim et le recul des demandes de chômage partiel. Les chiffres des exportations sont encourageants. La réactivation hésitante des crédits aux entreprises, les carnets de commandes et la reprise de la production portent l’espoir d’une reprise plus solide et notamment des investissements. La consommation courante des ménages reste modérée, saisonnière, et irrégulière. Le marché automobile accentue son recul avec la fin des mesures incitatives. L’investissement en logements reprend des couleurs. Les transactions sur l’ancien sont en forte hausse mais l’habitat neuf collectif souffre. Les chiffres d’octobre pour le tourisme sont en baisse par rapport à 2009 mais sans réels impacts de cette période sur le bilan annuel. Cette reprise d’activité ne se traduit toujours pas par une amélioration du marché de l’emploi. La progression des demandeurs d’emploi s’est nettement ralentie, mais elle reste élevée, avec une dégradation pour les chômeurs de longue durée.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème