Une reprise en pointillé

Publié le

Une étude produite par

Les signes d’une lente et prudente sortie de crise observés dans les entreprises tourangelles se sont poursuivis en octobre et en novembre, un processus que confirme au niveau national la très récente note de conjoncture établie par l’INSEE. Les dépenses des ménages tourangeaux restent marquées par la tonicité du marché automobile. D’autres points plus discrets, tels que la petite reprise des crédits à l’habitat portent l’espoir de jours meilleurs pour l’immobilier local. Un mois de novembre touristique morose, après un mois d’octobre radieux, ne remet pas en cause une saison tourangelle correcte dans le contexte conjoncturel 2009. Le point noir reste le marché de l’emploi en dégradation, une situation qui devrait se poursuivre dans les prochains mois, à un rythme un peu plus modéré.

Source : Observatoire de l'Economie et des Territoires de Touraine 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème