Real Estate and Urban Employment Monitor - Croissance : les moteurs de la ville

Publié le

Une étude produite par

Assemblage complexe de secteurs d’activités variés (allant de l’architecture à l a gestion de l’immobilier, en passant par l’aménagement, la construction, l’ingénierie, l’investissement, etc.), la filière de l’immobilier et de la ville reste difficilement saisissable dans son exhaustivité.

Au regard de l’extrême diversité des métiers et des compétences qui l’animent, elle peut  même apparaître comme une nébuleuse mal définie d’entreprises et de métiers, soumise à des perceptions partielles ou erronées car trop souvent réduite au champ restreint d’un de ses acteurs : agent immobilier, promoteur, architecte, entrepreneur, syndic de copropriété...

Une analyse claire, transversale et quantifiée de ses activités s’avérait nécessaire.

La 1ère édition du Real Estate & Urban Employment Monitor éalisée par EY, la Fondation Palladio et Business Immo, a vocation à lever ce voile de méconnaissance et à attirer les jeunes talents. Cette étude, que nous envisageons annuelle, nous invite à dépasser le cadre des clichés en mettant en lumière la richesse et la diversité des métiers de celles et ceux qui œuvrent ou œuvreront à la création et la transformation de la cité et de ses lieux de vie.

Qu’on les nomme immobilier, bâtiment, cadre ou lieu de vie, ces activités occupent une place centrale dans la vie quotidienne, parce que leurs réalisations sont emblématiques des territoires, parce qu’elles absorbent une partie considérable du budget des ménages, parce qu’elles permettent d’accueillir et d’abriter familles, individus et entreprises. 66 % de la population mondiale – soit 6,3 milliards d’individus – vivront en ville en 2050 ; plus que toute autre composante économique, sociale et technologique de nos sociétés, les acteurs de l’immobilier et de la ville doivent répondre à des enjeux de court et long terme : la métropolisation, les flux migratoires, la mixité dans les quartiers, la révolution numérique, l’émergence d’une société d’urbains.

Nous avons l’ambition que cette étude offre un regard nouveau sur les métiers de l’immobilier et de la ville. Nous voulons qu’elle aide à mieux les faire connaître et à mobiliser les talents et forces vives d’aujourd’hui et de demain pour répondre aux grands enjeux de la ville et des territoires. Et surtout, nous espérons que cette étude montre que le tout est plus grand que la somme des parties.

Les secteurs de l’immobilier et de la ville poursuivent une destinée manifeste. Celle-ci dépasse le cadre de la filière à proprement parler à l’heure où le vivre ensemble, l’urbanisation galopante, les enjeux environnementaux ou la mondialisation de l’économie constituent autant de défis pour les années à venir.

Source : EY

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.