Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Conjoncture logement

Malgré le redressement de l’activité, le marché locatif souffre de fragilités structurelles et d’inégalités régionales

Publié le

Une étude produite par

Malgré le redressement de l’activité, le marché locatif souffre de fragilités structurelles et d’inégalités régionales

Le secteur locatif privé occupe une place importante dans l’équilibre du marché résidentiel. Alors que, sur le parc total de logements, on dénombre 28,8 millions de résidences principales en France, 42% sont occupées par des locataires. Les locataires du secteur libre représentent 56% du total des 12,2 millions de locataires.

Le redressement de l’activité du marché locatif résidentiel privé, entamé en 2014, s’est confirmé en 2015 et se poursuit depuis le début de 2016. Cette activité, déterminée à partir du taux de mobilité résidentielle (proportion de logements du secteur locatif privé remis chaque année sur le marché, sachant que les logements disponibles à la location proviennent pour plus de 95% d’une relocation, source CLAMEUR), a atteint 30,8% à fin mai 2016 (contre 28,2% à la même date en 2015 et 25,2% en 2014).

Source : Crédit foncier immobilier

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.