Le marché locatif à La Défense - 4T 2016

Publié le

Une étude produite par

+80% : l’activité transactionnelle sur La Défense progresse très fortement, surpassant la hausse observée à l’échelle régionale (+13%), et réalise son meilleur résultat en plus de 10 ans.

La Défense est un marché structurellement volatile car étroitement tributaire de quelques grandes transactions : en 2016, les 2 principales transactions ont représenté près d’un tiers de l’activité. Au total, les 11 prises à bail de plus de 5 000 m² enregistrées en 2016 concentrent 60% de la demande placée.

Le segment de surfaces inférieures à 1 000 m², qui avait connu une hausse significative en début d’année, est revenu à un niveau plus habituel, pour ne plus représenter que 8% de l’activité 2016.

L’accélération de l’activité transactionnelle observée depuis 2014 trouve largement son origine dans les efforts consentis sur les loyers de commercialisation : l’attractivité prix reste un critère discriminant sur un marché motivé par la recherche de rationalisation, surtout chez les grands utilisateurs.

Source : Knight Frank

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème