Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Snapshot France 2016

Une étude produite par

Snapshot France 2016

La 21ème Conférence des Parties sur le climat (COP21), qui s’est tenu en décembre dernier à Paris, a permis d’établir le premier accord international juridiquement contraignant ayant pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 2 °C d’ici à 2100. Le secteur de l'immobilier a joué un rôle actif dans le succès de cet accord. En France, l’immobilier tertiaire et résidentiel, qui totalise toujours près de 45 % de la consommation d’énergie finale et un quart des émissions de gaz à effet de serre, représente un des leviers les plus efficients de réduction des émissions. Par conséquent, le déploiement des objectifs ambitieux fixés à Paris exige une accélération de l’intégration des critères environnementaux, sociaux et gouvernance (ESG) dans les décisions d'investissement immobilier et l'accroissement des pratiques d’investissement dédiées à la lutte contre le changement climatique (ex. : Green Bonds, fonds verts, etc.).

Dans cette optique, le GRESB cherche à répondre au besoin croissant de données fiables et d’évaluation systématique des impacts ESG, afin de permettre une analyse comparative et objective de la performance ESG des fonds et acteurs du secteur immobilier. Cette édition 2016 du « France GRESB Snapshot » fait état d’une participation constante des acteurs français au GRESB avec 28 participants, dont 9 foncières (SIIC) cotées et 19 fonds non côtés, représentant au total 55,4 milliards d’euros d’actifs immobiliers sous gestion. Les résultats font apparaitre une amélioration de près de 4% du score GRESB moyen pondéré des participants français, qui s’établit à 57 contre 55 (sur 100) en 2015.

Source : Observatoire de l'Immobilier Durable (OID)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.