Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Swiss Real Estate Focus 2017

Publié le

Une étude produite par

Peu de catégories de placement en Suisse ont été aussi rentables que la pierre ces dix dernières années. Mais l’air qui souffle sur notre marché immobilier se raréfie. Une bonne gestion des risques professionnelle garantit des rendements attrayants.

Depuis la crise financière, les taux d’intérêt ont connu une baisse unique en Suisse. Après le «Brexit» du Royaume-Uni fin juin 2016, la courbe des taux d’intérêt fédérale est même devenue négative pendant quelques jours. La pénurie de placements, provoquée par les taux d’intérêt bas et renforcée par la politique monétaire extrêmement expansionniste des banques centrales, a stimulé le marché dans des proportions encore impensables il y a quelques années.

De plus en plus de voix se sont élevées pour prévenir qu’il y avait risque de surchauffe. Mais, a posteriori, il faut reconnaître que, depuis ces dix dernières années, l’immobilier fait partie des catégories de placement qui enregistrent les meilleures performances. Pourtant, il ne faut pas se voiler la face: l’évaluation des prix est parfois trop optimiste.

Source : UBS AG

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.