Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Se saisir du corporate hacking : pour retrouver plaisir et efficacité au travail

Publié le

Une étude produite par

Par la volonté, le choix des bonnes cibles, l’association des bons contributeurs et la recherche d’une simplification « extrême », le corporate hacking crée souvent des solutions pertinentes qui entrainent l’adhésion. L’exercice n’est cependant pas de tout repos puisqu’il ne s’agit pas de déstabiliser l’entreprise mais de la renforcer. Dans cette démarche, les collaborateurs prennent des initiatives et même les actions, et le rôle du management consiste à autoriser et les soutenir.

Vous êtes salarié d’une grande entreprise. Vous trouvez que les projets sont trop longs, que les décisions sont toujours remises en cause, qu’il est toujours compliqué d’entreprendre quoi que ce soit. Tout le monde d’ailleurs le dit depuis longtemps. Il y a bien eu des projets de simplification, des audits et des recommandations, mais ça ne marche pas pour autant. Ce constat est d’autant plus frustrant que l’essor du numérique a radicalement transformé le monde du travail. Mise en place de démarches d’open innovation, création de filiales en mode start-up, création de cellules d’innovation. L’agile se généralise, le lean start up, le design thinking, ou encore les hackathons rentrent dans le vocabulaire des dirigeants.

Source : Wavestone

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.