Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Bilan de la fréquentation hôtelière de la Côte d’Opale en 2016

Publié le

Une étude produite par

Bilan de la fréquentation hôtelière de la Côte d’Opale en 2016

Pour l’année 2016, la Côte d’Opale enregistre une fréquentation supérieure à celle de 2015 avec un taux d’occupation de 66,2 %, en hausse de 3,9 points. Jusqu’en octobre, tous les mois de l’année enregistrent une hausse à l’exception du mois de juillet en repli de 0,3 point. Mais les deux derniers mois de l’année enregistrent une baisse de fréquentation de 5,7 points pour novembre et de 9,4 points pour décembre.

L’hôtellerie de la Côte d’Opale est dans une situation très particulière : une grande partie de la fréquentation depuis le début de l’année et jusqu’à octobre est due à l’hébergement des forces de l’ordre présentes pour sécuriser le tunnel sous la Manche, le port de Calais et aussi celui de Dunkerque. Mais, après le démantèlement de la « jungle » de Calais, il y a une diminution des forces de l’ordre dans la ville .

Tous les territoires enregistrent une progression de la fréquentation : le Dunkerquois progresse de 3,1 points avec un taux de 67,5 % et le Calaisis de 5,4 points avec un taux de 72,7 %, Boulogne de 4,4 points avec 63,8 %. Le Montreuillois, avec une clientèle essentiellement touristique augmente de 2,8 points avec une progression pour

Le Touquet (+ 1,1 point) et une hausse de 5,9 points pour le reste du Montreuillois.

Source : CCIR Hauts-de-France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.