Business Immo, le site de l'industrie immobilière
La Lettre

Et si cette fois, c’était fini…

Publié le

Une étude produite par

Les taux fixes des crédits aux particuliers sont restés dans le courant du mois de juin relativement stables et les banques ont continué de pratiquer des décôtes notables par rapport aux taux affichés dans leurs barèmes. « Un taux moyen s’est donc négocié autour de 3,15%/3,20% sur 20 ans et autour de 2,90% sur 15 ans. Les banques ayant en effet, continué à bénéficier de conditions de financement attractives, elles les ont appliquées aux taux des particuliers emprunteurs. » Explique Maël Bernier, Directrice de la communication.

« Du côté des minima, les records atteints au mois de mai avec des taux inférieurs à 2,50% pour des excellents dossiers sur 20 ans et inférieurs à 2% pour les durées égales ou inférieures à 10 ans sont restés d’actualité et nous avons résussi à obtenir des conditions tout simplement époustouflantes. Mais rappelons que ces « excellents dossiers » sont constitués à minima de 30% d’apport et concernent des personnes disposant de revenus nettement supérieurs à la moyenne nationale. Tout le monde ne peut pas accéder à ce type de taux records, il faut présenter de sérieuses garanties d’épargne. » Ajoute-telle.

Source : Empruntis

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.