Business Immo, le site de l'industrie immobilière
La Lettre

Légère accalmie…

Publié le

Une étude produite par

Après une légère hausse au mois de janvier, les taux moyens des crédits aux particuliers ont enregistré au cours du mois de janvier de très légères baisses comprises entre 0,05% et 0,10% sur les durées inférieures ou égales à 20 ans. Si c’est une bonne nouvelle pour les emprunteurs, il ne faut pas généraliser ce mouvement car seule une partie de nos partenaires bancaires, a appliqué des baisses à ses barèmes. Il faut par ailleurs noter que les durées longues comprises entre 25 et 30 ans (options privilégiées par les primo-accédants) restent quant à elles stables, confirmant ainsi la volonté des banques de ne pas mettre en avant ce type desolution, voire de les restreindre.

Concernant les minima, ils sont globalement stables avec quelques baisses ici ou là, mais il est à noter que certains réseaux restent très agressifs sur les profils haut de gamme, pratiquant au-delà de ces barèmes préférentiels des décotes pouvant aller jusqu’à 0,20%. Néanmoins, ce type d’effort consenti de la part des banques reste l’apanage des meilleurs profils (revenus élevés supérieurs à 5000€ en province et 8000€ à Paris, apport de 20%, capacité d’épargne durable et stabilité professionnelle).

Source : Empruntis

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.