Business Immo, le site de l'industrie immobilière
La Lettre

Cette fois c’est bien fini ?

Publié le

Une étude produite par

Après une phase de stabilisation en octobre, les taux des crédits aux particuliers sont pour la première fois depuis deux ans en hausse suite à un mouvement unanime des banques. En effet, les taux fixes ont enregistré très récemment des mouvements haussiers notables liées à la hausse des OAT (obligations assimilables du trésor) qui sont passées de 2,82% le 5 novembre à 3,28% au 2 décembre. Ces tensions sur les marchés obligataires sont la conséquence directe de la crise qui secoue l’euro actuellement suite aux menaces qui pèsent sur l’économie dans cette zone (Irlande, Espagne, Portugal), et non à une volonté des banques de fermer les vannes du crédit immobilier.

Il faut donc relativiser cette hausse et surtout ne pas céder à la panique. Nous sommes en décembre et les banques ont pour la plupart désormais atteint leurs objectifs commerciaux, cela explique certainement la rapidité avec laquelle elles ont répercuté les hausses des taux directeurs. En clair, il n’est pas certain qu’elles auraient réagi aussi vite et aussi fortement en février ou mars pendant un temps fort immobilier.

Il faut donc rester vigilant, mais ne pas oublier que les taux restent encore très bas et très intéressants à moins de 4% sur les durées comprises entre 7 et 25 ans. Ainsi, les taux moyens s’affichent aujourd’hui à 3,50% sur 15 ans, 3,70% sur 20 ans et 3,85% sur 25 ans ,soit environ 15 centimes de plus que le mois dernier.

Source : Empruntis

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.