Annecy : bilan 2015 & perspectives 2016

Publié le

Une étude produite par

Avec un taux de chômage de 7,5 %, même s'il connait une hausse de presque 6 % sur un an, l'économie locale est performante. Certains acteurs comme Sopra Steria, Fournier ou encore NTN SNR poursuivent une politique ambitieuse d'investissement ou de croissance externe. Dans ce domaine, même les PME sont actives (avec le rachat d'Initial par le Groupe Corgé, de LTI par BSO, le rapprochement Annecy Electronique- Ascorel....). Enormément de rachats et de fusions également chez les cabinets d'expertise comptable. L'historique Compagnie Alpine d'Aluminium est sauvée de la liquidation par un montage de type SCOP. Face à cela, très peu de défaillances significatives à déplorer, si ce n'est dans l'artisanat du BTP.

L'économie annecienne et haut-savoyarde en général tournent rond, même si la visibilité reste faible depuis 2008. En face, on discute fusion de communes et d'EPCI, avec pour l'instant des résultats encore au stade de l'ébauche. Les nouveaux chantiers démarrent, notamment celui des Tresums. Pas de quoi solutionner la pénurie de foncier dont chacun s'accorde à commenter les origines mais pour laquelle les solutions semblent introuvables. Avec son corollaire la difficulté croissante de se déplacer à Annecy et l'étalement urbain, conséquence des difficultés à se loger à proximité de la ville, elle reste un des défis majeurs pour la compétitivité future du territoire.

Source : Axite CBRE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème