Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Logistique : la prochaine étape logique - T3 2017

Publié le

Une étude produite par

Logistique : la prochaine étape logique - T3 2017

La logistique s’affichait comme la classe d’actifs la plus attractive dans notre précédent rapport, que nous complétons par l’analyse présente, plus détaillée, de ce segment en Europe, avec un focus particulier sur les nouvelles applications big data et le marché britannique post Brexit. 

Notre modèle de scoring multi-critères place en tête les marchés régionaux d’Europe de l’Ouest tels qu’Eindhoven, Lille et Portsmouth, devant les marchés prime d’Europe occidentale ou d’Europe de l’Est. 

La demande placée devrait rester stable, à un niveau historiquement élevé, illustrant l’évolution structurelle du marché :
‐ La part du commerce en ligne sur le total des ventes au détail va augmenter à mesure que la reprise économique s’étend en Europe.
‐ Le passage à des processus de chaîne d'approvisionnement externalisés et plus rationnels devrait continuer en Europe.
‐ La demande logistique sera la plus forte dans les régions les plus riches et densément peuplées, plus réceptives à la croissance des dépenses de consommation, notamment des achats en ligne. 

L’offre, caractérisée par une offre en chantier en hausse et des taux de vacance historiquement bas, reste bien orientée : 
‐ Les projets de développement ciblent les marchés les plus sous-offreurs.
‐ La part d’offre en blanc reste modeste et les promoteurs ayant sécurisé des grands fonciers favorisent les clés en main.

En dépit de bons fondamentaux, la hausse des loyers devrait rester limitée à certains marchés nettement sous-offeurs.
En outre, les loyers économiques sont difficiles à appréhender en raison de mesures d’accompagnement, toujours significatives

Les taux de rendement logistique devraient poursuivre leur baisse même s’ils sont atteint un point bas historique, avant de s’infléchir à terme. La liquidité accrue du secteur devrait réduire la prime de risque des actifs logistiques par rapport aux autres classes d’actifs. 

Source : AEW Europe

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.