Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Perspectives

Le marché suisse de l’immobilier - S2 2017

Publié le

Une étude produite par

Le marché suisse de l’immobilier - S2 2017

L’économie suisse n’a pas atteint son rythme de croisière lors du premier semestre 2017. La croissance devait s’accélérer au cours du second semestre et apporter une nouvelle impulsion positive sur le marché du travail. De plus, un franc plus faible serait susceptible de soutenir la reprise de l'industrie suisse.

Au cours du premier semestre 2017, l’économie suisse cherchait sa voie. Une légère hausse du PIB - de l’ordre de 0,1% - a été observée au premier trimestre avant que la croissance ne s’accélère au second trimestre et que l’écart par rapport au précédent trimestre atteigne 0,3%. En début d’année, les attentes du groupe de spécialistes étaient encore nettement plus positives. Néanmoins, le premier semestre a laissé des traces. Pour 2017, on considère que l’économie suisse ne peut désormais atteindre qu’un taux de croissance de seulement 0,9% (contre 1,4% jusqu’à présent). Les spécialistes ont confiance dans l’avenir. A compter de 2018, une tendance dynamique positive est attendue, raison pour laquelle les pronostics ont été revus à la hausse (2018 : 2,0%). Dans les mois à venir, la conjoncture suisse devrait d’ailleurs bénéficier d'un développement favorable dans la zone euro. Le premier partenaire de la zone commerciale nationale a affiché en début d’année (1er trimestre) un taux de croissance positif dans tous les pays sans exception. Même à l’international, l’environnement reste favorable. Actuellement, des risques politiques pèsent sur les marchés en arrière-plan car les électeurs se sont prononcés en faveur de partis réformateurs dans de nombreux pays européens. Ce climat pourrait tranquilliser les angoisses existentielles des investisseurs dans la zone euro, du moins pour le moment.

Source : UBS AG

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.