Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Panel du commerce spécialisé : Des soldes décevants, seul l’équipement de la maison performe

Publié le

Une étude produite par

Panel du commerce spécialisé : des soldes décevants, seul l’équipement de la maison performe

Les ventes de janvier du commerce de détail spécialisé se sont terminées en baisse (- 3,5 %) à surface égale, résultat décevant comme le fut janvier 2017 à - 6,2 %.

Pour la grande majorité des acteurs, les soldes ont donc été en deçà des attentes dès la première semaine. Toutefois, on note une forte différence selon les secteurs. En effet, si l’équipement de la personne termine le mois en fort négatif (- 7,7 % en moyenne dans notre panel), et que seuls quelques acteurs réalisent un mois positif par rapport à janvier 2017, le secteur de l’équipement de la maison réalise des résultats très sensiblement meilleurs (+ 4,5 %).

Résultat très contrasté, tous les acteurs s’accordent à dire que les soldes sont trop longs. Le bilan sera finalement établi fin février mais les premiers échos des professionnels ne sont pas rassurants.

Par ailleurs, il semble que, même pour les quelques acteurs satisfaits des soldes la première semaine (9 % selon un sondage réalisé au sein des adhérents Procos), l’effet a été de très courte durée. Aujourd’hui, il est donc difficile de séduire les consommateurs à l’issue d’une très longue période de promotions qui débute en novembre avec le Black Friday et rythmée ensuite par de nombreuses ventes privées.

Notons également que les moyennes surfaces de périphérie réalisent un mois de janvier meilleur que les autres acteurs en très léger retrait (- 0,2 %) alors que les magasins en centres commerciaux sont en régression tant ceux situés en périphérie (- 4,6 %) que ceux en centre-ville (- 7,4 %). Quant aux magasins de rue, ils sont également en baisse (- 4,3 %) mais ils résistent mieux que les magasins situés en centres commerciaux de centre-ville.

Source : Procos

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.