Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Les chiffres du logement neuf - 4T 2017 et bilan annuel

Publié le

Une étude produite par

Les chiffres du logement neuf - 4T 2017 et bilan annuel

En 2017, la demande de logement neuf est restée forte (158 000 logements), augmentant de 5,9 % pour retrouver les niveaux d’il y a 10 ans, mais les ventes aux particuliers stagnent (+1,1 % sur un an et ‐3,1 % au dernier trimestre). Les prix de vente sont stables (+1,8 % sur un an), grâce au volume des ventes mais aussi à cause des limites de la solvabilité des ménages. Le projet de loi ELAN est attendu par les professionnels pour aider l’offre à suivre la demande.

Une demande des ménages qui reste forte mais qui stagne
L’année 2017 aura été marquée par une nouvelle croissance des ventes de logements neufs (+5,9 % sur un an, à 157 827), renouant 10 ans après avec les niveaux d’avant‐crise. Ces 157 827 nouveaux logements représentent un toit pour autant de ménages, soit près de 360 000 personnes. Cette croissance mérite toutefois d’être nuancée car si la demande des ménages est forte (118 000 logements neufs vendus à des particuliers), elle a stagné en 2017 (+1,1 %), tandis qu’augmentaient parallèlement les ventes en bloc de logements sociaux aux organismes HLM (+30,5 %, à 34 306). La croissance du marché n’est donc pas suffisamment équilibrée.

Des mises en vente en croissance mais qui restent insuffisantes
Sur un an, les mises en vente de logements neufs ont augmenté de 4,6 %. Malgré cette hausse, elles restent insuffisantes en volume par rapport aux besoins d’un marché en croissance. En conséquence, l’offre commerciale se reconstitue trop lentement : 95 725 logements neufs étaient disponibles à la vente à fin décembre 2017 (+8 % par rapport au T4 2016 mais +1,7 % seulement par rapport au T3 2016). Le stock représente aujourd’hui 9,4 mois de commercialisation, contre 11,4 mois début 2016. Le besoin de mesures de simplification pour faciliter et accélérer la production reste donc pleinement d’actualité.

Source : Fédération Promoteurs Immobiliers

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.