Business Immo, le site de l'industrie immobilière

La conjoncture du marché locatif privé - Les loyers de marché à fin février 2018

Publié le

Une étude produite par

La conjoncture du marché locatif privé - Les loyers de marché à fin février 2018

Après la reprise de 2015 (+ 11.6 %), l’activité s’est repliée en 2016 (- 2.6 %). En 2017, l’activité a de nouveau reculé, un peu plus rapidement encore (- 5.4 %). Le repli de l’activité constaté entre 2015 et 2017 (- 7.8 % au total) a été quasiment général : à l’exception du Nord-Pas de Calais (stabilité du taux de mobilité à 34.0 %). Le recul a été le plus faible en Ile de France (21.9 % en 2017, contre 23.0 % en 2015) et le plus rapide en Champagne-Ardenne (30.3 % en 2017, contre 37.9 % en 2015).

Après plusieurs années de faible progression ou de recul des loyers de marché, l’année 2017 s’est terminée sur une légère diminution : - 0.1 % :
« studios et 1 pièce » (21.6 % du marché) : + 0.4 %
« 2 pièces » (34.3 % du marché) : 0.0 %
« 3 pièces » (26.9 % du marché) : - 0.4 %
« 4 pièces » (11.7 % du marché) : - 0.6 % et - 1.1 % pour les « 5 pièces et plus » (5.5 % du marché).
De 2013 à 2017, les loyers de marché ont augmenté de 0.3 % par an (inflation : 0.6 %). Depuis le décrochage de 2007 : + 1.0 % par an (inflation : + 1.2 %).

En 2017, les loyers ont reculé dans 49.3 % des villes de plus de 10 000 habitants.
Mise à part l’année 2015 (une baisse comparable), la proportion constatée en 2017 est nettement supérieure à celle qui s’observe habituellement (37.9 %).

Source : Clameur

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.