Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Crédit immobilier en région : Evolution des taux - mars 2018

Publié le

Une étude produite par

Crédit immobilier en région : Evolution des taux - mars 2018

La bataille continue entre les banques qui accordent des décotes toujours plus importantes !

Les prix de l’immobilier grimpent et les transactions immobilières chutent… Heureusement les taux d’emprunt se maintiennent à des niveaux bas mais insuffisamment pour compenser la hausse des prix.

Si les barèmes bancaires peuvent afficher quelques hausses çà et là, celles-ci sont très relatives. De plus, les établissements bancaires qui accordent des décotes sont de plus en plus nombreux, conséquence de la contraction du marché immobilier.

« Concrètement, les banques sont très loin de leurs objectifs de production, indique Cécile Roquelaure, Directrice des études et de la communication d’Empruntis. Dès lors, même les établissements qui n’avaient pas, jusqu’à présent, pour politique d’accorder des décotes s’y mettent. Certains n’hésitent pas à proposer des taux inférieurs de 40 voire de 50 centimes à leur barème quand il s’agit de beaux profils d’emprunteurs. Dans un même temps, on constate que la possibilité de transférabilité de prêt se fait très rare, voire est désormais inexistante. Une grande banque nationale qui propose encore cette possibilité l’arrête le mois prochain. »

Source : Empruntis

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.