Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Marketbeat

Bureaux en île-de-France : Demande Placée - Meilleur 1ème trimestre depuis 10 ans !

Publié le

Une étude produite par

Bureaux en île-de-France : Demande Placée - Meilleur 1ème trimestre depuis 10 ans !

Demande placée : en hausse de 8%

Dans la continuité d'un 4ème trimestre 2017 d'anthologie (875 900 m² commercialisés, un record absolu), le marché des bureaux en Ile-de-France signe à nouveau l'une de ses plus belles performances pour un 1er trimestre avec 741 800 m² commercialisés (+13% en un an); seule l'année 2006 avait fait mieux avec 756 600 m² placés à la même période.

Un résultat d’autant plus remarquable qu'il s'inscrit dans un contexte de contraction prolongée de l'offre immédiate. Les deux moteurs puissants que sont les grands mouvements d'entreprises et l’attraction du Quartier Central des Affaires ont tenu leurs promesses, et 23 signatures de plus de 5 000 m² ont été relevées en ce début d'année (+15% en nombre). Coté QCA, le marché va de record en record, avec d'ores et déjà 129 000 m² commercialisés (+52% d'une année sur l'autre) alors même que le taux de vacance est tombé à 2,3%.

Tous les segments de surfaces sont orientés à la hausse

Si l’apport des grands mouvements (352 200 m²) continu de soutenir les volumes de demande placée, la nouveauté de 2018 réside surtout dans le rythme soutenu des petites et moyennes surfaces, en hausses respectivement de +17% et +20%. Paris et La Défense ont amplement profité de cette nouvelle donne, en revanche ces deux segments de surfaces ont été moins actifs que l’an passé dans les autres secteurs, y compris dans le Croissant Ouest.

Meilleur démarrage partout sauf à La Défense !

Avec plus de 330 800 m² placés depuis le début de l’année, le marché parisien conserve sa très bonne dynamique (+11% par rapport à 2017) en particulier sur les arrondissements du QCA-Centre Ouest (+52% en un an). Ailleurs, les volumes de transactions se sont contractés tant au Sud (-14%) qu’au Nord-Est (-19%), faute de grands mouvements.

Deuxième marché le plus actif, le Croissant Ouest, qui réalise au 1er trimestre 2018 un meilleur démarrage que l’an passé : le volume de transactions de ce secteur y progresse de 7% (192 700 m² signés), dont 128 000 m² sur le créneau des grandes surfaces. La Première Couronne entame également l’année sur une note positive, avec 121 000 m² de bureaux commercialisés, en hausse de 35% d’une année sur l’autre. La Défense prend quant à elle le chemin inverse, avec seulement 24 500 m² placés (-23% en un an).

Source : Cushman & Wakefield

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.