Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Baromètre de l’immobilier commercial

Immobilier commercial : les investisseurs privilégient désormais la sécurité - T1 2018

Publié le

Une étude produite par

Immobilier commercial : les investisseurs privilégient désormais la sécurité - T1 2018

La tendance amorcée lors des 12 derniers mois se confirme et se prononce pour le premier trimestre 2018 : l’immobilier commercial attire toujours autant, mais avec un profil de risque plus prudent, selon le dernier baromètre de l'investissement immobilier commercial publié par BrickVest.

Sur un an glissant, les investisseurs interrogés maintiennent la même allocation dans l’immobilier et prévoient d’investir 3,3% de leurs actifs sous gestion dans les 12 prochains mois.

Cependant, l’appétit des investisseurs pour des stratégies à haut risque (opportuniste, développement, spéculatif) a reculé de + 24% entre 2017 et 2018. Le phénomène est particulièrement marqué chez les investisseurs français, avec un recul de près de 48% sur un an.

Sur cette même période, on remarque que l’appétit pour les stratégies prudentes (Core, Core-plus et Value Add) a augmenté respectivement de +16% et +5% (+61% et -5% chez les investisseurs français).

En matière d’objectifs d’investissement, le développement du capital (45 %) et la recherche de rendement (39 %) restent les deux principaux moteurs qui guident le choix des investisseurs. Toutefois, ils sont également à la recherche de placements plus liquides. On remarque une augmentation de près de 40 % du nombre des investisseurs qui souhaitent pouvoir facilement se désinvestir en cas de retournement du marché.

C’est pourquoi les grandes agglomérations et capitales ont la faveur des investisseurs (64%, en hausse de 6 points par rapport au premier trimestre 2017), au détriment des villes et marchés régionaux (36%, en baisse de 9 points). Ce phénomène est particulièrement visible chez les investisseurs français. 70 % privilégieraient en 2018 un investissement dans une capitale ou une grande agglomération alors qu’ils étaient seulement 64 % en 2017.

Le Royaume-Uni toujours aussi prisé… y compris par les Français
Malgré les incertitudes liées à la mise en œuvre du Brexit, le Royaume-Uni reste la destination de choix pour les investisseurs immobiliers internationaux (31%), devant l’Allemagne (23%) et la France (18%).

Au-delà de la France, les investisseurs français privilégient désormais les investissements immobiliers commerciaux au Royaume-Uni. Seconde destination en matière d’immobilier commercial : la part du Royaume-Uni bondit de + 42% en un an, passant de 20% à + de 28% dans les intentions d’achat, devant l’Allemagne (19%). La France, quant à elle reste stable avec 37 %.

Source : BrickVest

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.