Business Immo, le site de l'industrie immobilière

Tableau de bord mensuel - Mai 2018

Publié le

Une étude produite par

En mai 2018, les taux des crédits du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis à 1.46 %, en moyenne (1.53 % pour l’accession dans le neuf et 1.46 % pour l’accession dans l’ancien).

Les taux des crédits diminuent encore depuis le début de l’année. Et en mai 2018, ils sont revenus à leur niveau de février 2017, en dépit de l’allongement de la durée des crédits accordés. La reprise de l’inflation dont le rythme s’accélère depuis la fin de l’année dernière a ainsi comme conséquence que les taux d’intérêt réels n’ont jamais été aussi bas depuis le début des années 2000, notamment. Cette situation est rendue possible par les conditions de financement et de refinancement de la production qui prévalent, ainsi que par une concurrence par les taux toujours très vive entre les établissements de crédit. Mais surtout, face à une demande qui s’affaiblit depuis une année et afin de limiter l’impact de la dégradation des soutiens publics à la primo accession à la propriété, la plupart des établissements de crédit ont amélioré les conditions des prêts qu’ils proposent aux ménages modestes. Cependant les évolutions des taux observées depuis août 2017 ne sont plus suffisantes pour faire rebondir la demande : la hausse des prix de l’immobilier a trop altéré la solvabilité de la demande, depuis plus d’un an déjà.

Néanmoins, depuis décembre 2017, les taux ont diminué de 5 points de base, dans l’ensemble : de 2 points sur le marché des travaux (pour 1.40 % en mai 2018), de 6 points de base sur le marché de l’ancien (pour 1.46 % en mai 2018) et de 4 point sur le marché du neuf (pour 1.51 % mai 2018).

On remarque alors que la baisse des taux a été générale depuis décembre 2017 : de 11 points de base sur les prêts à taux fixe à 25 ans, de 8 points de base sur les prêts à 20 ans et de 7 points de base sur les prêts à 15 ans.

Source : Observatoire Crédit Logement / CSA

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème