Business Immo, le site de l'industrie immobilière

374 000 logements supplémentaires chaque année entre 2010 et 2015 : La vacance résidentielle s’accentue

Publié le

Une étude produite par

374 000 logements supplémentaires chaque année entre 2010 et 2015 : La vacance résidentielle s’accentue

En France entre 2010 et 2015, le parc de logements augmente de 1,1 % par an, soit deux fois plus vite que la population. La progression des résidences principales génère les deux tiers de cette croissance avec comme premier moteur la croissance démographique, notamment en périphérie des principales villes-centres. La réduction de la taille des ménages s’atténue et n’explique plus que 28 % de l’augmentation du parc, contre 61 % entre 1990 et 1999.

La vacance de logements a beaucoup augmenté depuis 2010 (+ 3,4 % par an) expliquant désormais 23 % du nombre de logements supplémentaires. En France, 2,8 millions de logements sont vacants, soit un taux de vacance de 8 % en 2015. La vacance est marquée dans les villes-centres et plus faible en périphérie. Elle est moins prégnante dans les aires urbaines des métropoles régionales, notamment celles où le marché de l’immobilier est tendu.

Source : INSEE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.