Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Conjoncture logement

Hausse des prix mais accalmie de l’activité

Publié le

Une étude produite par

Hausse des prix mais accalmie de l’activité

Sur fond de conflits commerciaux entre les grands acteurs économiques mondiaux, de risques géopolitiques persistants avec un regain de tensions au Moyen Orient, depuis le début de l’année, le tableau économique menace de s’obscurcir. En Europe, entre crainte d’un « Italexit » à l’issue des derniers résultats des élections en Italie, crise politique en Espagne, difficultés à programmer la mise en œuvre de la sortie de la Grande Bretagne de la zone euro, et inquiétudes de la BCE face à l’endettement élevé de certains Etats, les fragilités économiques et institutionnelles ressurgissent.

En France, la croissance du PIB vient d’être révisée à 1,8 % pour 2018, c’est moins que l’an dernier où elle avait atteint un pic inattendu. Au premier trimestre 2018, le produit intérieur brut (PIB) a ralenti selon l’INSEE, progressant de +0,2 %, contre +0,7 % au dernier trimestre 2017 du fait d’une consommation des ménages en décélération (en avril 2018, la consommation des ménages en biens a même reculé de 1,5 %) et d’investissements qui ont ralenti nettement.

En mai 2018, le climat des affaires en France et celui de l’emploi sont moins favorables qu’en début d’année, même si les indicateurs demeurent au-dessus de leur moyenne de longue période.

Au 1er trimestre, l’emploi salarié a ralenti dans le secteur privé, et, le taux de chômage a augmenté de 0,2 point, pour atteindre 9,2 % de la population active.

Source : Crédit Foncier Immobilier

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.