Logement
Point de vue d'Hervé de Kermadec, BePrem’s

"L'encadrement des loyers pourrait fluidifier le marché de la location"

L'encadrement des loyers pourrait avoir comme effet positif de fluidifier le marché de la location, en rassurant certains locataires qui n'osaient pas déménager jusqu'à présent par peur de nouveaux loyers trop élevés. A noter également : la baisse des transactions pousse de nombreuses agences immobilières à valoriser davantage ou à créer les services de location et d'administration de bien.

A priori, l’encadrement des loyers est décrié par l’ensemble de la profession immobilière. Certes, le risque de boycott des investisseurs qui n’aiment pas les contraintes est réel... Mais, à bien y réfléchir, l’encadrement des loyers a aussi ses côtés positifs pour les professionnels... Les loyers (trop) élevés dans certains secteurs représentent indiscutablement un frein aux déménagements de locataires, inquiets à l’idée de se retrouver avec un nouveau loyer trop lourd. Leur encadrement pourrait débloquer la situation et permettre une reprise de l’activité locative, ce qui est toujours un plus pour les professionnels. Les six derniers mois de l’année pourraient donc être plus dynamiques pour le marché locatif...

Autre fait marquant du premier semestre : la recherche, de la part des agents immobiliers, de sources de revenus pouvant s’additionner aux commissions de transactions, en baisse. Nous l’avions déjà noté il y a quelques mois ; Le mouvement se poursuit et s’intensifie même. L’idée, pour de nombreuses agences, est de créer ou de réactiver des départements location et surtout administration de biens. Le secteur de la gestion de biens présente le double avantage d’être proche de leur cœur de métier tout en engendrant des revenus récurrents. En effet, si une vente ou un simple mandat de recherche d’un locataire constituent un « one shot », signer un mandat de gestion annuel du bien locatif est synonyme de revenus réguliers. Important et sécurisant dans la conjoncture actuelle incertaine...

BePrem’s est ainsi de plus en plus sollicité pour les conseiller sur la problématique « recherche de locataires solvables »...