Logistique

Un marché européen contrasté, selon Jones Lang LaSalle

Près de 3,3 millions de m2 d’entrepôts logistiques ont été commercialisés en Europe au 2e trimestre 2012, portant la demande placée à 6,2 millions de m2 sur le 1er semestre 2012. Le volume de commercialisation a baissé de -17 % en un an, mais le niveau de la demande placée reste supérieur de +20 % à la moyenne des 10 dernières années, relativise Jones Lang LaSalle dans son panorama logistique Europe de septembre 2012.
« Des évolutions contrastées sont observées sur l’ensemble de l’Europe » commente le conseil. Les Pays-Bas (+40 %), l’Italie (+7 %) et l’Espagne (+6 %) font exception, tandis que l’Allemagne a enregistré une sous-performance de -27 % sur un an.
D’un point de vue investissement, « les investisseurs restent très sélectifs dans leurs stratégies ». « La hausse de l’activité au 2e trimestre s’explique par le dynamisme des marchés core. » Le Royaume-Uni a drainé plus de 40 % de l’activité, tandis que le marché allemand représente un quart des volumes investis. La France, qui enregistre une progression de +7 % en un an, a pesé pour 196 M€ au cours de cette période. « Malgré un démarrage plutôt lent, nous anticipons une performance pour l’ensemble de l’année 2012 équivalente à celle de 2011 pour le marché de l’investissement logistique. Une première cession de portefeuille est intervenue au cours du 1er semestre 2012 et d’autres ont été signées au cours de l’été », conclut le conseil. Les taux prime ont légèrement augmenté au 2e trimestre 2012. L’indice Jones Lang LaSalle des taux de rendement logistique en Europe a atteint 7,5 %, soit une hausse de 10 pbs.