Commerce

Le Printemps : Deutsche Bank veut vendre, pas Maurizio Borletti

Les actionnaires du printemps sont en désaccord sur la cession des grands magasins Le Printemps. Alors que Deutsche Bank, qui détient 70 % du capital veut vendre, Maurizio Borletti, qui en contrôle les 30 % restant, n'est pas vendeur.