Bureau
Ariel Lahmi et Philippe Mangel, Beekman REIM

« Nous considérons que le marché français n’est pas arrivé en bas de cycle »

L’ancien actionnaire du groupe Affine revient sur le devant de la scène en… France. Car, depuis 2009, Ariel Lahmi s’est positionné sur le marché américain puis sur le marché indien. Etats-Unis-Inde-Europe : avec ce ticket gagnant, Beekman joue la diversification du risque. Revue stratégique avec Ariel Lahmi et Philippe Mangel.

Business Immo: Vous avez quitté, en 2009, la France pour partir aux Etats-Unis. Avec quel projet d’entreprise ? Ariel Lahmi: J’ai revendu mes parts (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives