Territoires
Marseille : la grande mutation - Ses grands projets

Euroméditerranée, la locomotive urbaine de Marseille

On a l’habitude de dire qu’Euroméditerranée est la vitrine tertiaire de Marseille. Dans la réalité, c’est davantage la locomotive urbaine de la cité phocéenne. Il suffit de feuilleter les anciennes photos de la frange portuaire de la ville pour se rendre compte de l’impact de l’opération d’intérêt national lancée en 1995. En moins de 20 ans, Marseille a reconquis une partie de son littoral urbain, depuis le Vieux-Port jusqu’au Cap Pinède à terme.


D’abord des chiffres pour mesurer l’immensité de la tâche. Euroméditerranée, c’est un terrain de jeu de 480 hectares, qui s’étend sur une frange de 1,6 (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives