Territoires
Marseille : la grande mutation - Ses opérations phares

Du (re)nouveau du côté des bureaux

Il y a encore quelques années, parler de pôle tertiaire à Marseille, c’était évoquer sans même avoir besoin de le nommer, le quartier du Prado-Michelet qui, avec ses 400 000 m2 de bureaux, représentait le premier pôle tertiaire de la commune. Mais cette exclusivité n’a plus lieu d’être aujourd’hui : avec Euroméditerranée, le marché de bureaux à Marseille vit une mutation comme il n’en a jamais connue.