Territoires

Pas d'annulation pour la vente de l'hippodrome de Compiègne

La justice vient de rejeter le recours de l'Office national des forêts visant à annuler la vente de l'hippodrome, autorisée en 2010 par l'ancien ministre du Budget Eric Woerth.

A l'époque, les parcelles forestières abritant l'hippodrome et le golf de Compiègne avaient été cédées à une société privée, la Société des courses de (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives