Green
Où en est le Plan Bâtiment Durable

Les intentions

Le bâtiment est un mauvais élève. A lui seul, il consomme près de la moitié de l’énergie finale française. 43 % pour être précis. Il est aussi (toujours à lui seul) responsable d’environ un quart des émissions de gaz à effet de serre (123 millions de tonnes). Aussi, lorsqu’il a été question de réduire la consommation énergétique de l’Hexagone et lorsqu’a été lancé le Grenelle de l’Environnement, le secteur de l’immobilier, au sens large du terme, a-t-il été immédiatement pointé du doigt. Dès lors, le Plan Bâtiment Grenelle, devenu Plan Bâtiment Durable, n’a eu de cesse d’encourager les acteurs du secteur à améliorer les performances énergétiques de leurs patrimoines. Six ans après sa création, difficile de nier que la dynamique est clairement lancée, mais le bilan, lui, est plus mitigé.

Les objectifs d’emblée fixés par la loi Grenelle I pour le secteur du bâtiment n’ont pas été minces : réduire de 38 % la consommation énergétique (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives