Bourse / Finance
La fin du « French bashing » ?

« Vive la France ! »

Au cœur de l’été, un éditorial du magazine américain PERE titrait : « Vive la France ». Il y racontait notamment que des investisseurs anglo-saxons, après avoir traversé l’Atlantique pour se poser à Londres, daignaient prendre l’Eurostar en direction de… Paris. Un premier indice de la fin du « French bashing » ? Le signe que la France redevient une terre de prédilection des investisseurs internationaux ? Ceux qui ont animé un marché de l’immobilier d’entreprise au plus fort des années 2000, avant la chute de Lehman Brothers en 2008.


« Le French bashing est un phénomène très franco-français, observe Arnaud Le Mintier, directeur général de Rockspring France. La France a toujours été une destination (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives