Bourse / Finance
Point de vue de Laurent Saint-Aubin, Sofidy

[POINT DE VUE] Immobilier coté européen : Les best performers de l’année 2015

L’année 2015 a été marquée par un couple rendement/risque très privilégié pour l’ensemble de la classe d’actifs Immobilier coté. Cette particularité s’est notamment illustrée à travers la volatilité du fonds Sofidy Sélection 1 qui ressort à 14.8% sur un an, très inférieure à celles des indices actions généralistes (23.2% pour le DJES50) et à celle de l’indice de référence (18.4%) , avec un bêta (volatilité du fonds par rapport à l’indice de référence) en année glissante de 79%.

Un an après le lancement de Sofidy Sélection 1, nous avons pu identifier les 9 principaux contributeurs à la performance de notre fonds (en termes de performance absolue, c’est-à-dire sans tenir compte de la pondération), qui sont les suivants : Deutsche office (Bureaux, Allemagne) : + 76,4% Unite group (résidences étudiantes), Royaume-Uni) : +69,5% Workspace Group (Bureaux, Royaume-Uni) : +59,55% Big Yellow (espaces de stockage pour les particuliers, Royaume-Uni) : + 57,02% Merlin Properties (immobilier diversifié hors résidentiel, Espagne) : +49,3% Altarea-Cogedim (commerce et promotion, France) : +41,72% Carrefour Property development (commerce, France) : +40,2% Deutsche Wohnen (résidentiel, Allemagne) : +39,48% Safestore (espaces de stockage pour les particuliers, France et Royaume-Uni): +37,7%.

Avec 4 valeurs parmi les 9 plus importants contributeurs en 2015, le Royaume-Uni arrive nettement en tête de notre classement. Cela justifie, même pour un fonds à dominante euro (puisque l’exposition de Sofidy Sélection 1 au risque en devises est limitée statutairement à 20% de l’actif), la détention d’une poche de valeurs britanniques à orientation thématique. Orientation renforcée par le fait qu’il n’existe pas de véhicules purs, c’est-à-dire de sociétés aussi ultraspécialisées dans ces domaines, sur le continent.

Les performances de Merlin Properties et de Deutsche Office illustrent le retournement de perception concernant, tant le marché immobilier espagnol que la performance opérationnelle de la société allemande de bureaux auparavant désastreuse, couronnée d’ailleurs pour cette dernière par le rachat par Alstria Office. Notre prise de position n’a été rendue possible que par un travail soigneux intégrant des rencontres avec le management qui sont évidemment un critère clef pour l’investissement.

Au 30 novembre, la performance de Sofidy Selection 1 (part institutionnelle) était positive sur un an de +22.6%, avec une surperformance par rapport à l’indice de référence (le FTSE EPRA Eurozone cappé) de +3.82%. Notre gestion de « conviction », 60% du fonds est constitué de valeurs présentes dans l’indice, s’en trouve donc, pour l’heure, confortée. A noter qu’environ 20% des lignes détenues dans le courant de l’année au sein du fonds ont enregistré une performance individuelle supérieure à la progression globale. Ce sera un objectif important pour 2016 que de parvenir à accroitre cette dernière en concentrant le fonds sur un nombre de positions à fort potentiel de croissance dans la durée.