Bureau

[EDITO] Super Macron

Emmanuel Macron © Business Immo

En direct du Mipim (Cannes) - Emmanuel Macron a inauguré le Mipim dans une ambiance digne d’une rock star. L’ambassadeur de la French Tech, adoubé par les start-up lors du dernier CES à Las Vegas, s’est mis dans la poche une bonne partie de l’industrie immobilière en venant au mondial de l’immobilier.

Le ministre de l’Économie a délivré un message rassurant et pragmatique à Cannes.

Rassurant, car il sort de l’immobilier de la rente et projette cette industrie dans la reconstruction de la ville. Laquelle doit être smart, sobre, intelligente, innovante… Laquelle est surtout, dans un contexte de métropolisation de l’économie, l’un des premiers supports de création de richesse et d’emplois.

Pragmatique car, en venant sur le stand de Paris Régions où tous les territoires franciliens semblent enfin jouer en équipe, Emmanuel Macron a rappelé que Paris est une marque internationale. Une marque qui recèle une attractivité intrinsèque enviable et enviée par de nombreuses métropoles et que l’on a un peu trop sous-estimée derrière des querelles de quartiers.

Certains l’ont perçu un peu avant tout le monde, comme l’équipe municipale parisienne qui s’est offert un joli coup de pub avec Réinventer Paris tout en ré-imaginant la commande publique et en renflouant les caisses. Au point de faire des émules au niveau de la métropole du Grand Paris et de l’ensemble de la région francilienne.

Au-delà du verni marketing, avec le Grand Paris Express qu’Emmanuel Macron qualifie assez justement de « 2e Paris », la France dispose d’un argument concret pour drainer des capitaux domestiques et internationaux en mal de projets. Surtout qu’avec un coup de baguette magique, le ministre de l’Économie entouré de Jérôme Chartier, le premier adjoint de Valérie Pécresse à la Région Île-de-France et du nouveau président de la Métropole du Grand Paris Patrick Ollier, sous le regard bienveillant d’un ancien ministre du Grand Paris, Maurice Leroy, a fait disparaître le millefeuille administratif qui a paralysé nombre d’investisseurs depuis le lancement de ce projet.

Décidément, il a tous les pouvoirs ce super Macron. À commencer par celui de la séduction.

Revivez la visite d'Emmanuel Macron en images