Logistique

[EDITO] Le come-back de l’immobilier logistique

En direct de la SITL (Paris) - Logistique ! Logistique outragée ! Logistique décriée ! Logistique dénigrée ! Mais logistique finalement plébiscitée ! Présentée il y a quelques années comme une classe d’actifs maudite, elle retrouve ses lettres de noblesse à l’heure de la compression des taux de rendement immobilier.

Selon l’indice semestriel IPD de l’immobilier d’investissement en France au 31 décembre 2015, le rendement global à six mois du secteur logistique-activités ressort à 8,7 %, distançant largement celui des bureaux et des commerces (5,9 % tous deux).

Une performance qui n’a pas échappé aux yeux avisés des investisseurs : 2,2 Mds€ de capitaux ont été engagés au cours de l’année 2015 (hors locaux d’activité) selon BNP Paribas Real Estate, soit deux fois plus qu’en 2014. Et le quatrième trimestre a affiché à lui seul un volume d’1,3 Md€ !

Quant à l’année 2016, elle devrait confirmer la tendance. Selon le baromètre réalisé dans le cadre du dernier Hors Série de Business Immo, 37 % des panélistes prévoient d’augmenter leurs investissements dans l’immobilier logistique et 43 % de les maintenir.

Seule petite ombre au tableau : la rareté des opportunités et des biens proposés pourrait limiter le volume d’investissement. Mais certains comme AG Real Estate ont déjà pris les devants en relançant des produits en blanc. D’autres scrutent les portefeuilles français ou paneuropéens pour assouvir leur désir d’allocation logistique. Et beaucoup se ruent sur les fonciers pour fabriquer l’immobilier logistique de demain.

En tout cas, la logistique ne fait plus figure de parent pauvre de l’immobilier d’entreprise. Vous aurez l’occasion de le vérifier cette semaine lors de la SITL.

> Commander le Hors-Série Business Immo dédié à l’immobilier logistique