Business Immo, le site de l'industrie immobilière

La plate-forme logistique en cinq actes

© Business Immo

Semaine intense pour le monde de la logistique durant laquelle s'est tenue la SITL. Dans un marché porteur, dynamisé par l'effervescence du e-commerce, le champ de l’entrepôt logistique a bien changé. Usage, bien-être, végétalisation, mutualisation ... le temps des mètres carrés, des quais de stockage et des cellules de 6 000 m2 serait-il derrière nous ? Au-delà de la nouvelle sémantique – habile, il faut bien en convenir – qui a déferlé sur l’immobilier logistique, il se passe résolument quelque chose du côté de nos plates-formes. Qu’elles soient XXL – pour abriter les hérauts de la grande distribution – ou XXS – pour accueillir la logistique urbaine –, elles semblent enfin entrer dans le scope du désirable.  

Sur le front de l’investissement, tout d’abord, l’entrepôt rivalise d’attractivité avec les autres classes d’actifs telles que le bureau et le commerce. On peut même dire que ses rendements – qui fondent comme neige au soleil et surtout comme les actifs les plus disputés – lui assurent une bonne cote aux yeux des investisseurs français mais surtout européens. Même les banquiers, hier réticents à financer de la logistique, commencent à lui trouver de sérieux attraits. Dans le camp des développeurs, ensuite, le produit est remonté très en amont dans la chaîne de valeur, au niveau de la maîtrise foncière et du développement pour fabriquer l’entrepôt core de demain. De véritables spécialistes, quelques pure players, qui commencent à investir très sérieusement toutes les dimensions de l’entrepôt : son architecture, ses usages, sa flexibilité, son automatisation, sa robotisation. Les utilisateurs finaux, enfin, qu’ils soient 3 PL, chargeurs ou encore mantras du e-commerce, sont les grands gagnants de cette profonde mutation. Car ce sont eux qui, désormais, sont aux commandes de la révolution logistique.  

Embarqués dans la grande odyssée de la supply chain bouleversée par les besoins colossaux du e-commerce, ces acteurs de l’immobilier logistique jouent sous nos yeux une pièce en cinq actes : la recherche foncière, le développement, l’investissement, l’usage et, derniers-nés, le confort et le bien-être des hommes et des femmes qui travaillent au sein de ces usines des temps modernes. Quand on vous dit que l’entrepôt change… 

Mots-clés : E-commerce, Supply chain, SITL
Business Immo
  • Sociétés citées

    SITL

    PUTEAUX