Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Point de vue de Claude Samson, président d’Afilog

Entrepôt ou hangar ? Le jeu des sept erreurs

© berdoulat jerome / Adobe Stock

Entre les analyses des élections européennes, le cap des 500 loups atteint, l’explosion à Lyon et le procès Balkany, une nouvelle qui mérite d’être décodée a trouvé sa place dans le top 10 des alertes médiatiques dans la nuit de dimanche à lundi. « 6 000 m² d’entrepôts touchés par l’incendie », « Un incendie ravage des entrepôts », « Spectaculaire incendie de plusieurs entrepôts à Aubervilliers ». Les images des flammes et du panache de fumée sont impressionnantes et correspondent à une réalité qui doit changer.

Dans notre pays, le seul en Europe où les entrepôts sont des ICPE (Installations classées pour la protection de l’environnement), des hangars brûlent régulièrement. La base ARIA du Bureau d'analyse des risques et pollutions industriels en recense entre dix et vingt tous les ans. À y regarder de plus près, ces incendies concernent des locaux de stockage annexes à diverses activités, des locaux squattés comme dans le cas présent à Aubervilliers, des bâtiments exploités sans titre, c’est-à-dire sans le sacrosaint arrêté préfectoral ICPE, qui demande à nous, professionnels de l’immobilier logistique, un an et parfois plus de discussions avec les Dreal et les SDIS.

Ces dernières années un seul « vrai » entrepôt, dans le sens du terme selon le code de l’urbanisme et le code de l’environnement, a brûlé. C’est AlloPneus à Valence dans la Drôme, suite à des départs de feu multiples, d’origine intentionnelle, en lien avec un inventaire qui était prévu le lendemain. Sachez-le, un entrepôt tel que construit depuis le début des années 2000 en France est l’un des bâtiments les plus sécures qui soient. À la différence d’un hangar, car il faut bien trouver un terme pour désigner les entrepôts illégaux ou sauvages, un entrepôt :

1) est doté de sprinklers pour l’extinction automatique de tout départ de feu

2) est protégé par des murs coupe-feu

3) est construit à une certaine distance des limites de propriété pour protéger les populations

4) est sous la responsabilité d’un exploitant qui a obtenu des autorisations préfectorales

5) est répertorié par l’administration

6) est contrôlé régulièrement par celle-ci

7) est une assiette appréciée par les collectivités pour 16 taxes et redevances.

Au moins sept points qui le différencient d’un hangar… Notre profession, représentée par Afilog, en appelle à un recensement sincère des entrepôts illégaux et aux mesures qui vont bien pour faire cesser les risques auxquels ces constructions d’un autre temps font courir aux populations d’abord et accessoirement à l’image de notre industrie immobilière.

En partenariat avec BureauxLocaux, 1er site d'annonces immobilières de bureaux, coworking, commerces et entrepôts.