Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Alexandre Follot, Communauté d’agglomération Sophia Antipolis & Syndicat mixte Sophia Antipolis

« Sophia Antipolis, the future place to be »

Sophia Antipolis, c’est un territoire, un cap et une ambition. Alexandre Follot, aux manettes de la Casa (Communauté d’agglomération Sophia Antipolis) et du Symisa (Syndicat mixte de Sophia Antipolis), investit ces trois dimensions.

Alexandre Follot © D.R.

Dessine-moi Sophia Antipolis…

Sophia Antipolis, c’est une situation géographique privilégiée, positionnée à cheval sur cinq communes et située à 20 km de l’aéroport Nice Côte d’Azur, le 2e aéroport international de France et le 2e hub européen d’aviation d’affaires. Sophia Antipolis, ce sont aujourd’hui plus de 2 500 entreprises dont 230 à capitaux étranger, 38 000 emplois en croissance nette annuelle de plus de 1 000 emplois hautement qualifiés et un chiffre d’affaires généré de 5,6 Mds€. En 2019, quand on demande à un Sophipolitain où il travaille, il répond toujours « à Sophia Antipolis » avant de préciser par exemple « chez Renault Software Labs » ou « chez Amadeus ». Plus que jamais, la technopole a tous les atouts pour séduire, attirer et fidéliser ses talents, des profils à forte valeur ajoutée.

Un cœur et deux poumons scientifiques

En prenant une place de choix sur l’échiquier mondial de l’intelligence artificielle (IA), Sophia Antipolis  positionne celle-ci au cœur même de son écosystème. Ce choix stratégique nourrit l’ensemble des filières clés développées au fil des années : les biotechnologies et l’automotive bien sûr, mais également l’IoT (Internet of Things), la Travel Tech, les robotics, la PropTech, le Big Data, les télécoms et la cyber security. Un positionnement qui résonne à l’échelle internationale.

Depuis 2017, Sophia Antipolis a résolument pris le virage, dans le cadre de l’écosystème azuréen, de la dynamique du véhicule connecté en favorisant l’émergence d’une Automotive Valley notamment par le biais de l’initiative Smart Vehicle Côte d’Azur, fruit de la collaboration entre les entreprises et le territoire. L’implantation de Renault Software Labs et de Mercedes ces deux dernières années sur la technopole viennent confirmer et renforcer cette vocation d’eldorado de la mobilité connectée. 

Sophia Antipolis en 2030 ?

Dotée d’une nouvelle gouvernance et d’une ambition claire, Sophia Antipolis s’est donné les moyens de créer une nouvelle dynamique économique grâce à une politique d’aménagement ambitieuse qui met le cap sur 2030, tout en préservant plus de 90 % d’espaces verts en son sein. Il s’agira également de réhabiliter des bâtiments anciens afin de leur donner une nouvelle vie, conforme aux standards actuels. L’enjeu de ce projet est de renouveler en profondeur l’offre tertiaire et résidentielle de Sophia Antipolis sans remettre en cause sa vocation initiale.

Dans ce contexte foisonnant, le site des Trois Moulins à Antibes, et notamment le projet Écotone, incarneront la nouvelle porte d’entrée sud de la technopole et la future vitrine du Sophia Antipolis de demain. Réalisé par la Compagnie de Phalsbourg, cet ensemble de 40 000 m2 dessiné par Jean Nouvel  et Manal Rachdi accueillera en 2022 une réplique de la à Paris imaginée par Xavier Niel. Écotone sera, nous en sommes convaincus, le phare de l’intelligence artificielle, symbole du dynamisme de Sophia Antipolis. 

En partenariat avec BureauxLocaux, 1er site d'annonces immobilières de bureaux, coworking, commerces et entrepôts.

Business Immo