Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Article réservé à nos abonnés Premium

La réhabilitation, entre équilibre économique et contraintes constructives

« On rase tout et on recommence » : ce n’est plus l’option systématiquement privilégiée par les acteurs du bâtiment. Selon la Fédération française du bâtiment (FFB), le secteur serait responsable de la production de 46 millions de t de déchets par an, soit plus que les ménages (environ 30 millions de t/an), dont la majeure partie serait issue des travaux de démolition. Ainsi, la réhabilitation fait son nid, petit à petit, dans les pratiques des promoteurs et architectes. Mais alors, pourquoi choisir une telle méthode pour reconstruire la ville face à la démolition/reconstruction ?

La plupart des promoteurs s’accordent à dire que la réhabilitation constitue une solution plus écologique que la déconstruction/reconstruction. « Réhabiliter un actif présente un bien (...)

Vous souhaitez lire cet article PREMIUM ?

Il est réservé à nos abonnés PREMIUM

Business Immo