Business Immo, le site de l'industrie immobilière
Du brokerage au conseil

3. La nécessaire diversification des brokers

Des parts de marché, les brokers traditionnels, majors en tête, en ont incontestablement perdu sur la transaction au cours de la dernière décennie. Jouant une partie serrée, ils en ont regagné sur d’autres compartiments du jeu, s’aventurant sur les terrains de leurs propres concurrents. Property management, space-planning, expertise, corporate… : les brokers ont compris, avec un temps de retard, tout l’intérêt de la diversification. C’est leur réponse aux conseils 100 % utilisateurs. Leur axe d’attaque à la fois en développement propre et/ou en croissance externe.

CB Richard Ellis tire moins de 60 % de ses revenus en France des métiers de l’agence, activité, bureaux, logements (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.


Se connecter S'abonner Acheter cet article
Business Immo