Patrick Devedjian pourrait nommer son ancienne directrice de cabinet à la tête de Defacto