Jean-Marc Ayrault privilégie toujours les régions et les métropoles aux départements