Les taux de crédits immobiliers devraient rester bas jusqu’à fin 2014