Article réservé à nos abonnés Premium

Oxford Properties met la focale sur Paris

Londres et Paris : ce sont, en 2016, les deux seules têtes de pont du Canadien Oxford Properties en Europe. 
Le bras armé du fonds de pension Omers, 
qui s’est invité sur la scène parisienne en 2014, avance à pas comptés en terre européenne 
avec une stratégie affûtée au cordeau.

Qui se cache derrière Oxford Properties aux apparences faussement britanniques ? Derrière cette multinationale aux 2 000 collaborateurs, se nichent d’abord Don Love puis John et George Poole, qui ont (...)

Vous souhaitez lire cet article PREMIUM ?

Il est réservé à nos abonnés PREMIUM


Business Immo