L’Alliance du commerce critique la révision à venir des valeurs locatives des commerces français