Article réservé à nos abonnés Premium
Dossier #130 - Le commerce et la ville : je t'aime moi non plus

Entrées de ville : le nécessaire consensus

Lune de miel ou mariage de raison ? Après l'hérésie architecturale des années 1990 et sa cohorte de friches commerciales en devenir, opérateurs immobiliers et territoires hésitent constamment entre ces deux postures. Depuis l'irruption de quelques ovnis commerciaux, les deux protagonistes jouent une partie de gagnant-gagnant où le consommateur final semble être le principal bénéficiaire. Chronique d'une histoire d'amour... chahutée.

« Entre la ville et le commerce, ce n'est pas je t'aime moi non plus mais plutôt je t'aime trop ». Voilà comment Philippe Journo, (...)

Vous souhaitez lire cet article PREMIUM ?

Il est réservé à nos abonnés PREMIUM